Comment apprendre à gérer la peur pendant les tempêtes

Le la peur C'est l'une des pires sensations qui affectent les gens. De nombreuses origines peuvent se déclencher dans cet état, du feu aux phénomènes météorologiques, en passant par des inconnus. Dans ce dernier champ se trouvent les tempêtes qui, avec leur tonnerre et leurs éclairs, peuvent donner l’impression que les plus petites maisons changent.

Apprendre à gérer le les peurs C'est un grand pas en avant vers l'autonomie et la maturité chez tous. En outre, apprendre aux enfants à se prendre en main dans ces situations les aidera également à être seuls, même si ces phénomènes météorologiques se produisent dans la rue. Pour cela, la Fondation Nemours propose plusieurs astuces en trois étapes pour calmer ces sensations.


Ce qui se passe

La première étape pour calmer la peur des tempêtes est que l’enfant comprenne ce qui se passe. Comme des jours ensoleillés, ces des phénomènes ils font partie de la nature et se produisent lorsque certaines conditions météorologiques se présentent. Bien que dans certaines séries ou certains films, ils soient liés à des événements terribles ou terrifiants.

Les parents devraient faire croire que cette relation est le résultat d'une fiction et qu'elle ne se produit pas dans la réalité. La seule chose qui se passe quand il y a les tempêtes est que le ciel est plein de rayons et que ceux-ci sont accompagnés du son caractéristique du tonnerre. L'idéal est d'aller dans une bibliothèque pour donner des informations sur les origines scientifiques de ce phénomène météorologique.


Une fois que l’enfant a compris que la tempête fait partie du catalogue des phénomènes météorologiques, il doit ensuite comprendre qu’il est à l’abri de toute agitation formée par la foudre et le tonnerre. Être dans un endroit couvert permettra d'éviter les effets négatifs de ces situations affecter.

Calme et attend

Avec tout cela information, les parents devraient demander à leurs enfants s’ils s’inquiètent toujours de ce qui se passe à l’extérieur. L'objectif est de permettre aux enfants de raisonner avec toutes les informations dont ils disposent et de pouvoir se calmer chez eux lorsqu'ils réalisent que rien de grave ne peut arriver. Voir comment la tempête évolue et que, aussi violent que puisse être le tonnerre, ils sont en sécurité.

Il existe des situations dans lesquelles il est possible que la panique apparaisse, par exemple lorsque la lumière s’éloigne à la suite de cette situation. À ce moment-là, les parents doivent montrer l'exemple et ne pas perdre leur sang froid, en faisant comprendre aux plus petits que alimentation en électricité reviendra et tout continuera comme d'habitude.


Enfin, les parents devraient continuer avec ces leçons une fois que le soleil est réapparu en précisant que très violent que la tempête a semblé, à la fin ce sera le résultat.

Damián Montero

Vidéo: Phares dans la tempête du deuil - Conférence de Marie-Noël Damas


Des Articles Intéressants

Ce sont les pays avec le plus d'enfants en Europe

Ce sont les pays avec le plus d'enfants en Europe

En Europe, Pensez-vous qu'il y a beaucoup ou peu d'enfants? Y a-t-il plus qu'il y a quelques années, ou leur proportion a-t-elle diminué au cours de la dernière décennie? Une récente étude...

Semaine 38. Grossesse semaine par semaine

Semaine 38. Grossesse semaine par semaine

Changements chez la femme enceinte: semaine 38 de la grossesseVotre intestin ne cesse d'augmenter, même si sa taille varie en fonction de la femme, et votre fatigue continue d'augmenter.À partir de...

Est-ce qu'on leur dit d'être bons ou riches?

Est-ce qu'on leur dit d'être bons ou riches?

Si vous demandez à n’importe quel d’entre nous quel message nous essayons de transmettre à nos enfants pour leur permettre de se faire une vie, la grande majorité répondrait sans dégoûter: «soyez...