L'abus des nouvelles technologies nuit à l'intelligence des enfants

Les nouvelles technologies sont là pour rester, c’est un fait qui n’échappe à personne. Alors que ces dispositifs et ces connexions ont apporté de nombreuses installations dans nos vies, ils les ont également fait sortir des problèmes dérivé de son utilisation. Habituellement, ces conséquences négatives sont davantage liées à l’abus de ces produits, comme l’indique l’étude reprise par le Lancet.

Une enquête centrée sur la vérification des conséquences de l’utilisation des nouvelles technologies sur le développement du renseignement. Une relation qui indique que l'abus des écrans peut finir par causer aux plus petits de ne pas avoir un correct développement dans ce terrain.


Mouvement de 24 heures: éviter la dépendance technologique

Pour vérifier si l'abus de nouvelles technologies avait un impact sur le développement de nouvelles technologies chez les plus jeunes, les auteurs de cette étude ont choisi un échantillon de 4 500 enfants américains. Tous ont dû mettre en pratique les indications données par le plan canadien appelé Mouvement 24 heures. Cette liste de tâches valorise des actions telles que les routines de sommeil entre 9 et 11 heures et au moins 1 exercice par jour.

Ce plan indiquait également que tout au plus, les enfants devraient consacrer deux heures au divertissement devant des écrans. Une fois qu'ils ont suivi ces recommandations, les enfants ont dû démontrer leurs performances intellectuelles à travers une série de tests. Les mineurs qui ont consacré plus de 120 minutes Les nouvelles technologies ont montré des résultats pires lors de ces tests.


Au contraire, les enfants qui ont profité des recommandations de ce plan d’action ont obtenu de meilleurs résultats. Jeremy Walsh, auteur principal de cette étude, souligne l'importance de prendre soin de la "santé intellectuelle" des tout-petits. Une mission pour laquelle le temps d'utilisation des nouvelles technologies et le nombre d'heures de sommeil sont d'une grande importance.

Deux thèmes qui ont beaucoup de relations si l’on tient compte du fait que l’abus des nouvelles technologies signifie que, la nuit, les jeunes gens sont suspendus à leurs écrans au lieu de s’endormir. En outre, l’utilisation de ces dispositifs provoque le réveil de l’esprit au lieu d’entrer dans la phase de La détente cela est nécessaire pour atteindre le repos.

Utilisation correcte des nouvelles technologies

Apprendre à utiliser correctement les nouvelles technologies permettra, d’une part, de tirer pleinement parti de ces dispositifs et, d’autre part, d’éviter les problèmes liés aux abus. Ce sont quelques conseils enseigner ces compétences:


- Établissez des règles convenues avec les enfants pour naviguer sur Internet. Il est nécessaire d'indiquer clairement aux plus petits qu'ils trouveront de bonnes et de mauvaises choses sur Internet et que, pour cette raison, ils doivent adopter des normes afin de prévenir ces dangers. Réfléchissez à l'utilité de ces normes.

- Autoriser la navigation uniquement lorsqu'il y a un adulte à la maison. L'ordinateur doit être dans un espace commun à la maison où un adulte supervise personnellement l'activité des tout-petits.

- Ne donnez jamais d'informations personnelles. Si un site Web demande un numéro de téléphone, une adresse ou toute autre information permettant de localiser le mineur, il ne doit jamais être offert via ces plateformes en ligne.

- Internet jamais la nuit. L'utilisation d'Internet doit être faite le jour et le soir. Le soir, il est important de se reposer et, dans tous les cas, de socialiser avec la famille.

Damián Montero

- Comment protéger les enfants des dangers d'Internet

- Près d'un million de jeunes à risque de dépendance à Internet

- Les enfants et les nouvelles technologies: comment exploiter leur potentiel d'apprentissage

- Internet sécurisé: retrouvez-vous avec vos enfants

Vidéo: Jean-Luc Mélenchon en 12 questions


Des Articles Intéressants

Tendances pour décorer la chambre de votre bébé

Tendances pour décorer la chambre de votre bébé

Dessins sur les murs, coussins de formes, poèmes au plafond ... transformez la chambre des plus petits en un lieu magique qui stimule votre imagination! C'est l'endroit où ils dorment, ils font...

Contre le TDAH, un diagnostic précoce

Contre le TDAH, un diagnostic précoce

L'abandon prématuré des études est de plus en plus fréquent chez les jeunes de moins de 19 ans, dont beaucoup sont poussés par la souffrance de ce qu'on appelle Trouble déficitaire de l'attention...