Pourquoi le rêve chaotique des adolescents

Nos enfants, qui sont partis épuisés au lit peu après le dîner, sont en train de devenir des adolescents protestant bien qu'ils ne trouvent pas le temps de s'endormir. Et quand l'alarme se déclenche, il n'y a personne pour les sortir du lit. Ils semblent paresseux et paresseux, mais pourquoi le rêve chaotique des adolescents Il a une explication médicale: son biorythme a changé, tout comme son corps et, peu à peu, sa personnalité. Dans quelques années, ils seront des adultes.

Le nom technique est "syndrome de décalage de phase", comme décrit par l'Association espagnole de pédiatrie. L’explication simple est que le début et la fin du sommeil sont retardés par rapport aux horaires classiques. Il affecte un pourcentage élevé d'adolescents et, en tant que dommage collatéral, leurs parents et leurs enseignants. Mais il ne faut pas trop s’inquiéter. Comme le dit la chanson, "ce sont des choses de l'âge".


"À l'adolescence, il y a un changement global et social" et les cycles du sommeil ne sont pas épargnés par cette transformation, explique le Dr José María Gairi, de Topdoctors. Les parents étaient habitués à ce que les enfants maintiennent certaines habitudes de sommeil et, lorsqu'ils atteignent l'adolescence, ces rythmes changent. En partie parce qu’ils ont besoin de moins de sommeil que quand ils étaient petits; en partie, parce qu'ils socialisent davantage la nuit, en particulier via les réseaux sociaux; et aussi, parce qu'ils ont plus de responsabilités et peuvent rester éveillés tard.

Comment contrôler le sommeil chaotique des adolescents

La vérité est que ce changement de comportement a existé dans toutes les générations. Ce n’est donc pas inquiétant et les rythmes finissent par s’adapter à ceux que le reste de la société maintient. Cependant, il y a une cause d'alarme. Si l'heure du coucher est trop tardive, nous courons le risque de ne pas dormir suffisamment et cela affecte leur performance. Et donc aussi à votre état d'esprit.


Le problème est que ce manque de sommeil peut faire penser que les adolescents sont paresseux, qu'ils ne sont pas motivés, alors qu'en réalité ils sont fatigués parce qu'ils ont changé leur rythme de sommeil, ils sont maintenant ce qu'on appelle des "hiboux", des noctambules. Si bien que dans certains centres d’études britanniques pour adolescents, il est envisageable de retarder l’entrée en classe afin de mieux le synchroniser avec les périodes de veille et de repos. Pour les parents, comme l’explique Alfonso Antequera à l’égard de son fils adolescent, Cela consiste à maintenir un équilibre parfait entre leur donner plus de niveaux de liberté et leur assurer suffisamment de sommeil. Ils ont besoin de se sentir plus âgés et cela se produit, entre autres aspects, pour leur donner plus de courtoisie lorsqu'ils vont au lit.

Mais ces changements ne sont pas plus que d’autres qui s’ajoutent à ceux que vivent nos adolescents, comme les physiciens générés par le processus naturel de la puberté, ou comportemental. Les parents d'adolescents voient comment cet enfant assis à table et à peine terminé le plat a maintenant besoin de la double ration pour achever son processus de croissance, une augmentation de l'appétit du rythme de croissance, comme l'explique José María Gairi.


Qu'est-il arrivé au cycle du sommeil chez les adolescentes?

Chez de nombreux adolescents, le clico circadien se modifie, le cycle naturel qui marque le rythme du sommeil et de la veille. La chose habituelle est que ces rythmes sont associés à la lumière du soleil, jour et nuit. Bien qu'ils puissent être modifiés. Il suffit de penser aux professions qui travaillent dans des équipes de nuit.

Mais la vérité est que l'organisme est prêt à s'adapter à la lumière et aux ténèbres. En fait, la mélatonine, une hormone liée à la conciliation du sommeil, est séparée au moment de la nuit. Certaines études réalisées chez des adolescents montrent que la production de mélatonine est retardée chez les adolescents qui ont tendance à se coucher plus tard.

Dans la plupart des cas, ce syndrome de phase retardée du sommeil ne sera pas pathologique. Simplement Les jeunes se sentent plus actifs en fin de journée et profiter de cette circonstance pour mener des activités sociales, récréatives ou académiques. S’ils conservent une hygiène de sommeil adéquate, ils n’auront pas de complications majeures. Si le changement du rythme biologique affecte la vie quotidienne, il est conseillé de prendre certaines mesures, qui peuvent commencer par une bonne hygiène de sommeil, avec des pratiques permettant d’éviter l’insomnie, jusqu’à Rendez-vous chez le spécialiste pour vérifier s’il existe un autre problème encourageant à ce que le jeune homme soit un oiseau de nuit.

Trucs pour faire moins de chouettes

Le meilleur moyen pour que le syndrome de décalage de phase dans le sommeil affecte peu la qualité de vie des adolescents est de maintenir une bonne hygiène de sommeil. De cette façon, nous nous assurons de vous reposer pendant vos heures et établissons une routine selon les horaires habituels:

- Évitez les longues siestes. Ceci est un problème clé dans le cas des adolescents, car dans de nombreux centres d’enseignement secondaire et supérieur, ils sont engagés dans une journée de formation continue. Les garçons, qui ont peu dormi la nuit précédente, arrivent chez eux épuisés au moment de la sieste. S'ils sont autorisés à s'allonger, ils risquent de dormir pendant des heures.

- Expliquer que le lit est fait pour dormir et pas à d'autres fins, comme étudier, écouter de la musique ou parler au téléphone. Un des problèmes des jeunes est que, quand vient le temps de se coucher, ils le font, mais leur cerveau est occupé à d’autres activités. Pour vous endormir, vous devez vider votre esprit.

- Évitez les dîners lourds, les boissons énergisantes et autres stimulants pendant l'après-midi Une bonne digestion est la clé pour bien se concilier dormir. Si toute la famille aide à maintenir un horaire de dîner raisonnable, avec suffisamment de temps avant d'aller se coucher, et limite la consommation de boissons telles que les carbonates de sucre sucrés pour les vacances, nous améliorerons la disposition de nos enfants à se coucher. Nous devons veiller sur la consommation excessive de boissons énergisantes, très en vogue à cette époque, car elles peuvent entraîner des effets indésirables sur le rythme cardiaque.

- Pratiquer un sport modéré tout au long de la journée. La meilleure garantie pour pouvoir dormir, s'il n'y a pas de pathologie ajoutée, est d'être fatigué. La pratique du sport chez les adolescents, très saine et nécessaire, est également un bon moyen d'encourager votre corps à être fatigué en fin de journée. Bien que votre esprit soit plus actif que lorsque vous étiez enfant, vous préférez vous endormir.

- effectuer une activité de détente quand il est temps d'aller se coucher pour favoriser l'apparition d'un état de somnolence avant le coucher. Dans de nombreuses occasions, ce sera la lecture, peut-être écouter de la musique relaxante, et non celle qui les incite à la suivre, à chanter ou à fredonner. Ils peuvent prendre une douche chaude qui diminue leur tension ou boire une boisson chaude non stimulante.

- Évitez qu’à la fin de la journée l’adolescent soit exposé à une luminosité excessive du téléviseur, de l’ordinateur ou d’autres appareils électroniques. Il existe de nombreuses études scientifiques qui montrent l'excès d'activité cérébrale qui survient après avoir subi la multitude d'impacts sensoriels reçus dans un jeu d'ordinateur. C'est pourquoi il est important d'éviter les écrans avant d'aller dormir.

- Augmenter l'exposition à la lumière naturelle le matin laissant les stores ouverts. Bien que notre société ne soit pas prête à s'adapter aux rythmes solaires et que notre fuseau horaire le rend encore plus difficile, nous devons insister autant que possible sur le fait que les rythmes du sommeil et de la veille sont liés au soleil. Dormir avec l'obturateur ouvert est un bon système.

Alicia Gadea

Vidéo: Psychothérapie transculturelle de l'enfant et de l'adolescent


Des Articles Intéressants

Merci: le pouvoir de la gratitude pour le bien-être

Merci: le pouvoir de la gratitude pour le bien-être

Le la gratitude est une émotion positive dont la pratique apporte de nombreux avantages à notre corps et à notre esprit, nous rendant plus heureux et en meilleure santé. Une étude menée conjointement...

Gros bébé ou bébé en bonne santé

Gros bébé ou bébé en bonne santé

Un bébé gros ou dodu, bien qu’il soit beau, n’est pas toujours synonyme de sain. Gros bébé ou bébé en bonne santé, telle est la question. La lutte contre l'obésité est un défi qui doit être relevé...

Halte à la cyberintimidation: 63% recommandent de dire

Halte à la cyberintimidation: 63% recommandent de dire

Freiner cyberintimidation C'est l'objectif à présent. Pour s'attaquer à ce grave problème social chez les adolescents et les jeunes, il est nécessaire de sensibiliser le public à ce problème et de...